L’appel des coquelicots vendredi 1er mars 18h SIGOLSHEIM

  • Ce vendredi 1er mars à 18h , sur le parking de Sigolsheim situé route des vins à côté du magasin
    la ferme de Clarisse,, pour la sixième fois, l’association «Pas à Pas, vallée de la Weiss en transi-
    tion» invite la population à répondre à l’Appel des coquelicots.« 
    «Le12 septembre 2018 a été lancé un immense Appel qui doit provoquer un soulèvement paci-
    fique de la société française. Il pourrait durer deux ans et vise à mobiliser au moins cinq millions
    de soutiens. « 
    La vaste campagne qui qui a commencé a besoin du soutien de tous, car tous sont concernés de
    la même manière. Chacun, oui chacun doit trouver la manière sincère et intime de répandre cet
    Appel, de manière qu’il devienne viral et atteigne le moindre recoin de la société. Pour la raison,
    évidente pour nous, qu’il n’est pas une parole écologiste ou politique, mais bien un Appel d’hu-
    mains à tous les autres humains. Pour nous, c’est l’heure, et elle ne repassera pas.« 
    En eet, les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Ils sont dans l’eau
    de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, dans le cor-
    don ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes
    et les cerises. Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Ils provoquent des cancers, des
    maladies de Parkinson, des troubles psychomoteurs chez les enfants, des infertilités, des mal-
    formations à la naissance. L’exposition aux pesticides est sous-estimée par un système devenu
    fou, qui a choisi la fuite en avant. Quand un pesticide est interdit, dix autres prennent sa place. Il y
    en a des milliers.« 
    Nous ne reconnaissons plus notre pays. La nature y est défigurée. Le tiers des oiseaux ont dispa-
    ru en quinze ans ; la moitié des papillons en vingt ans ; les abeilles et les pollinisateurs meurent
    par milliards ; les grenouilles et les sauterelles semblent comme évanouies ; les fleurs sauvages
    deviennent rares. Ce monde qui s’eace est le nôtre et chaque couleur qui succombe, chaque
    lumière qui s’éteint est une douleur définitive. Rendez-nous nos coquelicots ! Rendez-nous la
    beauté du monde !« 
    Non, nous ne voulons plus. À aucun prix. Nous exigeons protection.« 
    Nous exigeons de nos gouvernants l’interdiction de tous les pesticides de synthèse en France.
    Assez de discours, des actes.« 
    Pendant toute la durée de l’Appel – deux ans – tous les 1ers vendredis de chaque mois« 
    à 18h 00 les signataires sont invités à se retrouver sur les places des villes et des villages des
    lieux où ils habitent.« 
    Pendant tout ce temps, à la manière d’un téléthon, nous souhaitons que des milliers d’événe-
    ments de toute taille et de tous ordres aient lieu en France, pour défendre l’espoir d’un pays enfin
    débarrassé de ces terribles poisons. Car ce n’est pas une pétition, oubliée aussitôt que signée. Il
    oblige, et veut transformer des milliers de signataires en autant d’acteurs sociaux dont le but sera
    d’œuvrer à la victoire.!»

Alerte Linky

Après les réunions d’information et débats organisés durant le dernier trimestre 2018 et face au déploiement imminent du compteur Linky à Labaroche et Kaysersberg, il nous importe de rappeler quelques éléments que tout foyer se doit de connaître avant de faire le choix d’en accepter ou non la pose chez lui.

Retrouvez des synthèses explicatives, des procédures de refus et les lettres types à envoyer ci-dessous.

Ressources

Apéro-graines le mercredi 13 février 18h à Orbey

Le groupe Jardins&vergers vous invite à un moment convivial pour fabriquer des sachets de semences (par simple pliage), trier et ensacher des graines afin de garnir les 11 Grainothèques de la vallée.
Matériel nécessaire : feuilles A4, règles, stylos, petites cuillères. Et des semences si vous en avez !
Chacun ramène une boisson et de quoi grignoter.
Rendez-vous à 18h à la mairie d’Orbey, salle des associations (sous-sol).
Faites suivre cette information à toute personne intéressée, merci beaucoup !
Plus d’infos : jardin@transition-pasapas.org

Marche pour le climat à Colmar le 26 janvier

4e journée internationale pour le climat 

à Colmar aussi : Rassemblement samedi 26 janvier à 14h30 : place Rapp

Les marches climat de l’automne ont rassemblé plusieurs centaines de milliers de personnes en France et dans le monde.La pétition de soutien à l’affaire du siècle qui assigne le gouvernement en justice pour son inaction climatique a recueilli 2 millions de signatures en quelques jours.
Pourtant, les constats sont les mêmes après 3 mois de mobilisations historiques :
– La France a augmenté ses émissions de CO2 de 3,2% en 2018
– Les espèces sauvages continuent à disparaître dans l’indifférence générale
– La COP24 en décembre 2018 a été un fiasco de plus.
– Le gouvernement prélève une taxe carbone depuis 2014 et en affecte moins de 20% pour la transition écologique.

Le climat est notre affaire à tous : nous invitons tous les citoyens à nous rejoindre pacifiquement avec leurs propres slogans, banderoles, déguisements, calicots pour faire pression sur les décideurs, afin que l’augmentation maximale de 1,5° de réchauffement soit impérativement respectée.

(organisé à l’initiative d’EELV groupe de Colmar)

Merci de diffuser cette information dans vos réseaux, pour qu’on soit nombreux!

L’Appel des coquelicots le vendredi 1er février 18h à Kaysersberg

Ce vendredi 1er février à 18h , devant le magasin « Carrefour Contact » de Kaysersberg, pour la cinquième fois, l’association « Pas à Pas, vallée de la Weiss en transition » invite la population à répondre à l’Appel des coquelicots.

« Le12 septembre 2018 a été lancé un immense Appel qui doit provoquer un soulèvement pacifique de la société française. Il pourrait durer deux ans et vise à mobiliser au moins cinq millions de soutiens.

La vaste campagne qui qui a commencé a besoin du soutien de tous, car tous sont concernés de la même manière. Chacun, oui chacun doit trouver la manière sincère et intime de répandre cet Appel, de manière qu’il devienne viral et atteigne le moindre recoin de la société. Pour la raison, évidente pour nous, qu’il n’est pas une parole écologiste ou politique, mais bien un Appel d’humains à tous les autres humains. Pour nous, c’est l’heure, et elle ne repassera pas.

En effet, les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Ils sont dans l’eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises. Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Ils provoquent des cancers, des maladies de Parkinson, des troubles psychomoteurs chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance. L’exposition aux pesticides est sous-estimée par un système devenu fou, qui a choisi la fuite en avant. Quand un pesticide est interdit, dix autres prennent sa place. Il y en a des milliers.

Nous ne reconnaissons plus notre pays. La nature y est défigurée. Le tiers des oiseaux ont disparu en quinze ans ; la moitié des papillons en vingt ans ; les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards ; les grenouilles et les sauterelles semblent comme évanouies ; les fleurs sauvages deviennent rares. Ce monde qui s’efface est le nôtre et chaque couleur qui succombe, chaque lumière qui s’éteint est une douleur définitive. Rendez-nous nos coquelicots ! Rendez-nous la beauté du monde !

Non, nous ne voulons plus. À aucun prix. Nous exigeons protection.

Nous exigeons de nos gouvernants l’interdiction de tous les pesticides  de synthèse en France. Assez de discours, des actes.

Pendant toute la durée de l’Appel – deux ans –  tous les 1ers vendredis de chaque mois

à 18h 00    les signataires sont invités à se retrouver   sur les places des villes et des villages des lieux où ils habitent.

Pendant tout ce temps, à la manière d’un Téléthon, nous souhaitons que des milliers d’événements de toute taille et de tous ordres aient lieu en France, pour défendre l’espoir d’un pays enfin débarrassé de ces terribles poisons.  Car ce n’est pas une pétition, oubliée aussitôt que signée. Il oblige, et veut transformer des milliers de signataires en autant d’acteurs sociaux dont le but sera d’œuvrer à la victoire. »

 

Un stand de Pas à Pas dans le parc de la piscine de Kaysersberg

À l’occasion de la livraison des arbres et arbustes fruitiers de la commande groupée 2018 de végétaux organisée par les 8 communes de la vallée, l’association Pas à Pas a proposé un grand stand : documentation à consulter et à emporter, dons de boutures de groseilliers, vente de jus de pommes, Grainothèque et don de semences. Ce fut aussi l’occasion de diffuser l’Appel national des Coquelicots et de recueillir une 30aine de signatures !

Du jus de pommes local pour Pas à Pas

Retour en images sur un beau projet rendu possible par le don d’une autre association qui nous a permis d’acheter le pressage de pommes pour produire du jus, coût des bouteilles inclus.
Il y avait énormément de pommes cette année, quelle chance ! Grâce au don de 4 familles de Lapoutroie, Orbey, Houssen et Sigolsheim, l’association a fait presser des centaines de kgs de pommes pour un total final de de 1150 l de jus de pommes ! 23 bénévoles nous ont aidé à ramasser les pommes, les transporter et stocker les bouteilles hors gel. Certains généreux donateurs nous ont aussi donné des pommes à croquer, ce qui nous a permis de faire des dons aux Restos du Coeur d’Orbey et Kaysersberg. Une belle réussite, un grand merci à tous les donateurs et bénévoles !

5ème Repair Café – Samedi 20 octobre 2018

Le 5ème Repair Café aura lieu le samedi 20 octobre de 10h à 12h et 13h30 à 16h30 dans le préau de l’école d’Ammerschwihr.

Comment ça marche ?

Tout objet transportable en panne ou abîmé peut être apporté au Repair Café : appareil électroménager, vélo, ordinateur, textile, etc. Les réparateurs bénévoles s’efforceront de le réparer avec vous et ainsi d’éviter que votre objet finisse à la poubelle.
Nous ne réparons pas les appareils photos, les micro-ondes et les smartphones.

Autour d’un café, vous verrez que le partage des connaissances et les échanges humains sont aussi importants que la réparation de l’objet.

Rejoignez-nous !

Notre groupe recherche activement de nouveaux bénévoles, réparateurs, bricoleurs ou simplement volontaires pour participer à l’accueil, la communication et l’organisation des permanences du Repair Café.

Mail : repaircafe@transition-pasapas.org
Tél : Marie-Estelle – 06 06 88 16 61
Lien : Page Facebook

Des projets autour des jardins et vergers de la vallée de la Weiss

Les Grainothèques de la vallée de la Weiss : partagez les semences de votre jardin !

Nos jardins regorgent de belles et généreuses plantes, qu’il s’agisse de fleurs, légumes, céréales ou encore aromatiques. Et si nous partagions tous ces trésors ? C’est ce que vous propose depuis 2 ans l’association Pas à Pas, vallée de la Weiss en Transition par la mise en place de 11 Grainothèques.
L’objectif des Grainothèques est de faciliter le partage de semences entre jardiniers amateurs. 
Les boîtes à semences de la vallée vous attendent à Katzenthal (commerce), Kaysersberg Vignoble (médiathèque intercommunale, commerces de Sigolsheim et Kientzheim), Ammerschwihr (boulangerie), Labaroche (mairie), Le Bonhomme (bibliothèque), Fréland (Maison de Santé), Lapoutroie (bibliothèque) et Orbey (hall mairie et bibliothèque). Vous pourrez y déposer des sachets de semences de votre jardin et vous servir de graines récoltées par d’autres jardiniers.
Pour la réussite de cette opération, pensez à récolter des semences de votre jardin dès à présent. Il suffit ensuite de bien les faire sécher et de les ensacher. Sur le sachet, notez le nom de la plante, sa hauteur, sa couleur, son exposition préférée, le lieu et la date de récolte. Le tour est joué : il n’y a plus qu’à déposer vos sachets dans une des boîtes à semences de la vallée.
Des conseils pour la récolte des graines sont disponibles près de chaque boîte et sur le site internet de l’association Graines de Troc. Belles récoltes et bon partage !

Plus d’informations :
– Groupe Jardins et vergers de l’association Pas à Pas, vallée de la Weiss en Transition : jardin@transtion-pasapas.org
– site internet Graines de Troc : www.grainesdetroc.fr
– modèle de pliage d’un sachet de semences sans agrafes ni colle :
http://jardinexperimental.free.fr/trucs/sachetgraine/sachet-graine.htm
 

Trop de pommes dans votre verger ?

Si vous avez trop de pommes, les bénévoles de l’association Pas à Pas, vallée de la Weiss en Transition, viendront récolter vos surplus cet automne. Ces pommes seront pressées et transformées en jus de pommes. Ce jus sera utilisé dans le cadre des manifestations de l’association et en partie donné aux Restos du Coeur de la vallée.
Contactez-nous si vous avez des pommes à proposer : jardin@transition-pasapas.org

Récolte de greffons de poiriers :

Vous souhaitez multiplier un poirier de votre verger ? Vous aimeriez sauvegarder une variété ancienne ou particulièrement goûteuse ? L’association Pas à Pas vous propose de récolter des greffons et de les greffer à l’occasion d’une animation qui se déroulera au printemps 2019. Contactez l’association : jardin@transition-pasapas.org ou un de ces deux n° de tél. : 03 89 47 55 27 / 03 89 47 22 80